Préserver nos milieux naturels

 

Schéma de Circulation des Véhicules Motorisés

Le territoire rural de Bresse, Revermont Val de Saône possède une qualité de vie inhérente à la valeur environnementale, à la diversité de ses paysages, et plus globalement de son patrimoine local. L’arrivée de nouvelle population a entraîné le développement de nouvelles constructions, de nouveaux loisirs ainsi qu’au développement de réponses correspondantes aux attentes des ces nouvelles populations.

Il est important et donc nécessaire de préserver et mettre en valeur notre environnement. Pour cela, le Syndicat Mixte a souhaité à l’échelle de son territoire, soutenir la mise en œuvre de projets de sensibilisation et de formations adaptés à l’environnement dans sa globalité s’appuyant sur les spécificités agricoles, environnementales et forestières locales.

Le principe  est d’organiser la fréquentation des véhicules motorisés (quad, moto-cross…) dans les différents espaces naturels. Cette démarche de  sensibilisation,  d’information et d’animation en faveur de la sauvegarde environnementale, passe par un soutien à la mise en place d’une signalétique pédagogique.

Pour parvenir à la mise en valeur de notre patrimoine environnemental, l’action a débuté par une étude  (aspect réglementaire, enquête auprès des collectivités…) et une enquête. Il est ressorti que plus d’une dizaine de communes étaient intéressées par un soutien technique ou financier pour la mise en place d’un Schéma de Circulation des Véhicules Motorisés et d’une signalétique pédagogique.

Une charte graphique a été élaborée afin de définir une trame commune pour les supports d’informations. Les collectivités intéressées par la démarche et respectant cette charte,  ont bénéficié d’une aide financière pour l’achat de matériel de signalétique.

  

 

Préservation des prairies du Val de Saône

La prairie inondable du Val de Saône est une zone à multiples enjeux : une zone d’inondabilité ; un périmètre N2000 ; une agriculture qui contribue à l’entretien des espaces pr

airiaux ; un cadre de vie de qualité. Toutefois, le nombre d’agriculteurs éleveurs s’est considérablement réduit et l’euphorbe ésule, plante invasive, se développe et fragilise cet écosystème.

La Chambre d’Agriculture de l’Ain mène depuis plusieurs années, un travail de recherche et de lutte contre cette plante à travers différentes pistes actions : mise en place d’un Observatoire ; programme de lutte intégrée et chimique, outils de communication…

  

 

 Mise en place de ruchers écoles

Cette action consiste à proposer un lieu de formation (= rucher école) permanent pour adultes et d’information aux personnes curieuses de l’apiculture.

Le Syndicat  des apiculteurs de l’Ain a été identifié comme maître d’ouvrage.