Soutenir notre agriculture

 

Délocalisation des bâtiments agricoles situés en centres-bourgs

 

 

POUR participer au désenclavement des exploitations agricoles situées en centre-bourg, et qui génèrent des nuisances, une étude d’identification et de recensement a été conduite.

 Le Val de Saône, la Bresse  connaissent une forte croissance de leur population. Cette arrivée de nouvelle population a entraîné le développement de nouvelles constructions et nouveaux besoins inhérents dans les villages et hameaux. De ce fait, certaines exploitations sont aujourd’hui enclavées (à moins de 100 mètres des zones urbanisées).

 

Cette situation soulève un certain nombre de problèmes, aussi bien pour les exploitants, les habitants que pour le développement cohérent des communes :

– Difficultés d’intégration des exploitations agricoles situées à proximité des zones urbanisées. Ce phénomène est d’autant plus fort avec l’arrivée de nouvelles populations qui acceptent moins les contraintes liées à l’activité agricole (nuisances sonores, visuelles, odorantes).

– Difficultés d’ordre environnemental liées aux déplacements du bétail, à la gestion des effluents d’élevage notamment.

–  Exploitations bloquées dans leur développement

–  Difficultés en matière de sécurité

–  L’urbanisation de certains villages peut être entravée du fait de la présence d’exploitations agricoles, de bâtiments d’entreprises agricoles et de CUMA.

 

 

Afin de limiter les impacts, pour les différentes parties, il est important dans des zones rurales comme notre territoire, de pouvoir anticiper et permettre le dialogue, ainsi que la mise en avant des problèmes de chacun.

Pour arriver à cela, une étude  a été réalisée pour permettre l’identification et le recensement des exploitations, entreprises agricoles, coopératives… en situation enclavée immédiate, ou en devenir, afin de pouvoir agir par anticipation et limiter les blocages, aussi bien pour les agriculteurs que pour les communes concernées.